Cosijns Chocolatier
  • 1958

    Depuis plus d’un demi-siècle,
    la Maison Rovacos - Cosijns est
    une histoire de famille…

    L'histoire de l'entreprise commence en 1958. Cette année-là, le fondateur Roger Van Cruchten, employé comme représentant de produits d'emballage dans le secteur boulangerie/pâtisserie, décide de s'installer à son compte. Cette décision audacieuse est une réponse aux clients pâtissiers en recherche d'objets de décoration pour leurs produits. Roger se lance ainsi dans l'aventure avec son épouse Marie-Louise Cosijns.

    C'est la naissance de la Maison Rovacos ! Un patronyme emprunté aux noms de ses fondateurs avec le « Ro » de Roger, le « Va » de Van Cruchten et le « Cos » Cosijns.

  • Viviane, Daniel et Guy, les enfants du couple, baignent très tôt dans l'atmosphère de l'entreprise familiale. La jeune Maison installe son siège aux portes de Bruxelles, rue Robbrechts à Wemmel, endroit qu'elle occupe encore aujourd'hui. Vu le succès et la demande croissante en Belgique, mais aussi dans les pays limitrophes, Roger et Marie-Louise étendent la gamme des produits et augmentent la capacité de production de l'entreprise.

  • 1962

    L’entreprise prend son envol

    À la fin des années 70, Roger et Marie-Louise se rendent en Tchécoslovaquie puis en Extrême-Orient (Chine, Corée, Thaïlande…) pour créer des produits exclusifs et parviennent à se hisser au Top 3 belgo-français des importateurs en décoration de confiserie. L'entreprise prend son envol, engage du personnel, et agrandit ses locaux.

    Le ton est donné : progresser, investir, innover, mais toujours dans un souci d'exigence pour satisfaire une clientèle qui s'élargit chaque année. Les objets décoratifs pour pâtisseries sont très variés : décors de bûches, fleurs en soie, lapins en bois, mariés en résine, feux de Bengale et autres décors pour glaces. Les fêtes et les grands moments de l'existence sont illustrés : Noël, Pâques, naissance, baptême, communion, mariage, anniversaire…

  • 1980

    La passion du travail dans
    les règles de l'art va se transmettre
    au fil des générations…

    En 1980, les trois enfants devenus adultes, font désormais partie de l'entreprise et en assurent la continuité : Daniel et Guy gèrent surtout la dimension commerciale de Rovacos, Viviane assure principalement la partie administrative.

    Au milieu des années 1980, la famille s'élargit avec la naissance de deux petits-enfants : Laurence puis Grégory. La relève future peut être assurée !

  • 1991







  • Le début des années 2000 voit le départ d'un nouveau secteur d'activité : la confection et la commercialisation de massepain et de chocolat. Rovacos se tourne résolument vers le consommable.

  • En 2003, Laurence intègre l'équipe. Après avoir obtenu un diplôme en commerce international, son frère Grégory la rejoint en 2010. Ensemble, ils forment le troisième maillon dans la chaine de l'entreprise familiale. Le souffle apporté par ces deux petits-enfants des fondateurs redonne une nouvelle dynamique.

    L'entreprise produit sa gamme chocolatée sous la marque « Cosijns chocolatier » et se lance dans des créations innovantes et originales.

  • 2010











  • 2013

    Ainsi, à côté du chocolat de décoration traditionnel, on trouve les « Sushi Dessert » en chocolat, produit qui remporte, en 2010, le prix de la meilleure innovation au Salon « ISM » de Cologne (le plus grand salon mondial consacré à la confiserie).

    Pour la même gamme de « Sushi Dessert », l'entreprise obtient en 2013, à Chicago, le prix de l'innovation au salon « Sweets & Snacks » (le rassemblement des confiseurs le plus important sur le sol américain).

  • 2016

    Renforcée et confortée par ses divers prix, la société est reconnue par les professionnels de la confiserie et collabore avec les différents acteurs du secteur. Elle exporte actuellement ses produits vers plus de 24 pays dans le monde.

    Soucieuse de se renouveler, la Maison étoffe sa gamme en lançant «Les pralines de Marie-Louise» en hommage à la co-fondatrice de la Maison. La collection « Rock 'n'choc '58 », clin d'œil à l'exposition universelle de Bruxelles qui s'est tenue l'année de la création de l'entreprise, propose des chocolats aux saveurs traditionnelles tels que des mendiants, des tablettes, des orangettes ou des rochers chocolatés…







  • Gageons qu'un jour,
    la 4ème génération prendra le relais
    pour pérenniser l'existence
    de l'entreprise familiale !









Cosijns© 2017 - All Rights Reserved
Design by TAVU